Panier 0

Les aventures d'une blonde célibataire - MES ERREURS COMMISES

Aujourd’hui, c’est un sujet qui me sort un peu de ma zone de confort. On essaie sur les réseaux sociaux de mettre que le beau de notre quotidien pour montrer que notre vie est dont bien belle et formidable ou pour améliorer la réalité. On aime les belles choses et c’est normal. Mais, en fait, dans la vraie vie, ce n’est pas toujours aussi rose. On vit tous des épreuves, des moments plus difficiles et je crois qu’on cache trop souvent la réalité juste pour bien paraître ou pour ne pas embêter les gens. 


On dit aussi qu’il faut être conscient de nos erreurs pour ne pas les répéter! Et tout comme partager nos victoires peut motiver et encourager les autres à faire de même, je crois que de révéler les erreurs que j’ai commises pourront aider certaines personnes à ne pas répéter l’histoire à leur façon. 


Je suis une fille qui réfléchit beaucoup et qui veut vraiment toujours devenir une meilleure personne. Je veux m’améliorer malgré mes patterns et les blessures du passé. Donc, aujourd’hui, je vais vous dévoiler les erreurs que j’ai commises en couple, qui font qu’aujourd’hui, je suis célibataire. Peut-être que de l’écrire fera que je resterai plus longtemps célibataire aussi, mais bon! LOL Je m’assume et ça fait qui je suis aujourd’hui. 


Avant d’aller plus loin, comme mise en contexte, je crois que tout le monde a du bon en eux, et que ce n’est pas parce que deux personnes sont de bonnes personnes, qu’elles vont nécessairement être heureuses ensembles. Quelque soit la relation, que ce soit en amour ou en amitié, ça prend du temps, du travail, de la patience, de la volonté et un certain équilibre. Je crois aussi que dans une séparation, les deux parties ont leur part de responsabilité. Donc voici les erreurs que j’ai faites et qui font de moi une blonde célibataire aujourd'hui.



J’ai vécu en étant seulement une mère: J’étais célibataire. Ensuite, on est devenu un couple et arriva notre premier enfant: je suis devenu parent. J’ai oublié que j’étais avant tout une femme et ensuite une conjointe. J’ai jumelé du mieux que je pouvais mes trois rôles mais ma priorité a été mes enfants. C’est correct! Et c’est normal! Par contre, j’ai trop mis de côté mes facettes femme et conjointe. 


Je n’ai pas respecté mes limites: J’étais le genre de personne que si tu me dis que tu veux quelque chose, je vais tout faire pour te le donner (je tiens à préciser que le but de reconnaître ses erreurs est de ne plus les refaire… et j’ai compris!). Tu voulais un nouveau cellulaire, j’allais travailler fort pour te l’offrir. Une nouvelle TV, j’allais travailler fort pour que tu l’aies. Tu voulais la voiture de l’année! Ok, j’allais travailler encore plus fort pour que tu l’aies. Mais la réalité a fait que j'ai travaillé à temps complet dans un restaurant, je m’occupais des trois enfants à la maison sans garderie en plus de m'occuper des tâches de la dite maison, je travaillais aussi beaucoup d'heures par semaine pour que mon business fonctionne et j’allais à l’université à temps complet. Tout ça en même temps! Tout cela pour offrir une vie matérielle plaisante oui, mais qui est que de la poudre aux yeux. Faire autant par une seule personne, ce n’est juste pas humain. Je croyais que si je donnais la lune, on m’aimerait plus. Mais, j’ai réalisé que si on aime plus une personne parce qu’elle nous donne plus de matériel, c’est pas vraiment de l’amour. Donc, j’ai fait tout ça parce que je l’aimais beaucoup mais au bout du compte, est-ce que l’amour se calcule en nombre de TV ou à l’année de notre voiture?


J’ai tout donné mais je ne me suis pas remplie: Maintenant que vous êtes rendu à ce paragraphe, vous savez que j’ai travaillé vraiment fort. Je ne prenais pas soin de moi. J’ai revu des vidéos et photos de moi d’il y a 4, 5 et 6 ans cette semaine. C’est vraiment une autre femme que je vois. Une femme éteinte. Vidée. Je ne me rappelle pas dans ces années avoir pris l’audace de m’acheter un morceau de vêtement qui n’était pas en liquidation (tu sais, le morceau de vêtement qui est dans un rack dans le fond du magasin !!!), ou prendre le Subway autre que le combiné de viandes froides (c’est le moins cher!). Les autres pouvaient prendre ce qu’ils voulaient, mais moi, dans ma tête, je méritais ce qui était moindre. Si ma famille portait de beaux vêtements j’étais contente. Mais cette attention-là, je ne me l’accordais pas. Si jamais j’osais m’offrir un luxe, je me sentais tellement mal, que la fois suivante, je peux vous garantir que je n'osais pas. Pourquoi? Je ne peux pas dire! J’aime vraiment faire plaisir aux gens que j’aime et vraiment! Ça ne changera pas! Mais, je vais doser! ;-) Et j'ai compris que je dois être prête à faire aux autres les mêmes choses qu'à moi, et vice versa. Si je suis prête à donner la lune à quelqu'un, je dois être prête à aller la chercher pour moi également. 


J’ai laissé tomber des amis: Quand on commence une nouvelle relation, on ne voit plus clair! Notre conjoint devient toute notre vie. On oublie même de manger! Et il se trouve que j’ai des amis que j’appréciais vraiment beaucoup que mon conjoint n'aimait pas. J’ai donc mis fin à ces amitiés. Ce n’est pas de la faute de personne sauf de la mienne d’avoir accepté de briser ces amitiés de longue date sans raisons valables. Des amis, des vrais, ça ne se trouve pas tous les jours. 


La vitesse: Ça été vite au début! C’était toujours, tout le temps! Et très honnêtement, dernièrement, j’ai réalisé que j’étais une femme indépendante. Je suis donc entrée dans un tourbillon, qu’à quelque part j’ai voulu probablement inconsciemment. Et c’est correct! Je ne me plains pas !!!! Loin de là! Mais, j’en suis venu à me dire qu’une personne trop pressée d’être en couple, se caser ou déménager chez moi est un signe que quelque chose ne va pas. Aller trop vite me fait peur maintenant! Je vous dirais que “chat échaudé craint l’eau froide” fait de moi une fille prudente (peut-être trop selon l’avis de certaines personnes!). Je préfère de loin être ami avec la personne, prendre le temps de la connaître pour vrai avant de dire que je suis sa femme! 


Le burn-out émotionnel ? : Quand je me suis séparé, je n’étais plus capable! Je ne dormais plus. Je ne me reconnaissais plus. J’étais vidé, épuisé, au bout du rouleau! J’ai passé des jours et des jours à prendre des bains, à fixer le vide, à réfléchir, pleurer et m’auto-flageller. Avez-vous déjà entendu parler de l’expression: Fuis-moi, je te suis! Colle-moi, je m’enfuis! J’étais rendu à vouloir tellement trouver des façons de rattraper les années… je voulais sauver notre couple, la famille (mais cette fois, sans sacrifier le “j’existe”) que le fossé s’est creusé encore plus profond. Il a même refusé un week-end à Miami juste nous deux, comme ça, pour s’amuser! Tout ça pour dire que ça a brûlé une partie de moi (que j’ai guéri by the way!) qui a peur de donner son coeur et son corps à la première personne qui me dit que je suis extraordinaire! Pour remonter d’un burn-out physique ou mental, ça prend du temps et du repos. C’est la même chose pour le burn-out émotionnel. On peut toujours ajouter de la distraction, des flammes et du bois à un endroit qui brûle (burn-out). Mais si on veut construire, il faut laisser le feu s’éteindre, la braise refroidir et ensuite on peut rebâtir une étape à la fois!


Je vous ai résumé rapidement pourquoi je suis passé de femme mariée avec trois enfants à une femme blonde et célibataire, monoparentale de trois charmants enfants. Si vous pouvez vous servir de mes erreurs pour ne pas les répéter, tant mieux. Pour conclure, le seul conseil que je veux vous donner est de prendre soin de vous: 


  • VOUS en tant que femme
  • VOUS en tant qu’amie
  • VOUS en tant que conjointe
  • VOUS en tant que famille

Chaque sphère mérite d’être nourrie à part égale pour avoir un maximum de succès! Dans un prochain article, je pourrai vous expliquer comment j'essaie de trouver mon équilibre le plus possible, même si je suis célibataire (ou devrais-je dire: surtout parce que je suis célibataire lol)


With love xxx 

Caro


P.S. Pas évident à écrire celui-là!


Article précédent Article suivant